Romantica Caffé Invalides


Romantica Caffé Invalides 96, Bd de La Tour-Maubourg 75007 Paris

Réservation : 01 44 18 36 37

Tous les jours de 12H à 14h30 et  19h à 22H30 – Le vendredi soir et le samedi soir de 19h à 23h

A deux pas du tombeau de l’Empereur, avec une vue imprenable sur le dôme doré des Invalides, voici le premier restaurant italien Romantica Caffé ouvert en 2006 par Claudio Puglia. Succès aidant, il a essaimé dans la capitale, pour le bonheur des amateurs de la vraie gastronomie italienne.

Une vue dégagée qui donne sur les parterres de l’église du Dôme et la place Vauban. A proximité de l’Ecole militaire, des ministères et de l’Assemblée nationale. Le lieu, parfaitement exposé aux rayons du soleil dès les premiers beaux jours, bénéficie d’une terrasse sur rue, récemment rénovée comme l’ensemble de l’établissement.

Bien que situé en plein Paris, le quartier des Invalides sécrète une douceur de vivre et une sérénité qui cadrent bien avec l’esprit Romantica Caffé que cultive ce restaurant italien pas comme les autres. Un décor de briques rouges, un miroir baroque, un bar-comptoir à l’ancienne, un mur tapissé de bouteilles de vin italien et des sièges confortable… Le cadre posé, passons à table !

Claudio Puglia, le chef, a pour coutume de dire qu’il propose une cuisine traditionnelle et sophistiquée à la fois. Une cuisine de saveurs qui met en avant le produit. Avec une origine des viandes que l’on indique. Ce n’est qu’un exemple, mais cela vaut aussi pour tout ce que l’on trouve sur la carte. Car déjeuner ou dîner dans un Romantica Caffé, ce n’est pas la même chose que passer un moment à table dans un restaurant italien ordinaire. Où goûtera-t-on ailleurs qu’ici une verrine d’aubergines, tomates, pesto et mozzarella

de Bufflone qui respire autant l’authenticité ? Quel restaurant italien nous propose d’aussi délicieux légumes grillés servis froid, pesto et croutons au gorgonzola dont on sait, quand on les goûte, qu’on ne nous « trompe pas sur la marchandise » ? Bien sûr, la star des lieux, c’est la « Linguine » à la crème légère de sauge, flambées dans une roue à fromage de bufflonne qui se dit, à l’italienne : « Linguine » alla panna leggera di salvia, flambé nella forma di formaggio di bufala. Ca signifie la même chose dans les deux langues et, pourtant, cela sonne un peu différent. Un soupçon d’Italie en plus, peut-être… Servies en linguine ou rigatoni avec une vraie générosité, on nous dit sur la carte qu’elles sont toujours copiées et imitées… « jamais égalées. C’est vrai : on a pu le tester ici ou là et préférer l’original à la copie, évidemment.

Les desserts maison, pardon, les dolci al bicchiere, apportent une notre de fraîcheur et de légèreté, à l’exemple du tiramisù classique léger au café, la panna cotta aux fruits rouges, la salade de fruits frais à la liqueur de citron ou l’original sorbet citron basilic arrosé de limoncello. Souvent copié… jamais égalé !

Iitinéraire